Jeudi 13 Juin 2024
ArabicFrancais (Fr)

L’APDN s’investit dans le désenclavement rural

desenclav rural            

Afin de contribuer à réduire les déficits en terme de développement humain et faire du Nord une région connectée à l'échelle nationale, l’APDN établit des stratégies quinquennales visant à intervenir dans les différentes problématiques que peuvent connaitre les provinces du Nord du Royaume.

Parmi ces problématiques, un objectif prioritaire, rendre les régions rurales plus accessibles afin de réduire l’enclavement social et la vulnérabilité de sa population qui concerne globalement près de 5 millions de d’habitants au sein de son périmètre d’intervention.

Dans cette nouvelle stratégie adoptée par le Conseil d’Administration en 2013, le Plan de Développement Provincial (le PDP) occupe une place prépondérante dans le processus de développement territorial du Nord du Maroc avec un accent mis sur le désenclavement des pistes rurales. En effet, établit sur une période de 2013 – 2018, ce plan comprend plusieurs volets intervenant dans différents secteurs à savoir l’éducation (ex : construction d’écoles), la santé (ex : construction de centres de santés, fournitures de matériel médical, de transports ambulanciers adéquats) et la mise à niveau territoriale.

Aujourd’hui, chaque province possède son propre plan de développement, avec des axes prioritaires, dont un point commun reliant la plupart des communes rurales : le désenclavement de la population locale à travers l’aménagement et la construction des pistes.

             Sur un budget global de l’Agence de près de 670 millions de dirhams dédié au PDP, 29% (soit plus de 229 millions de dirhams) est consacré au désenclavement routier. Sur 10 provinces (Tétouan, Tanger, Larache, Taza, Al Hoceima, Guercif, Fahs Anjra, Taounate, Ouezzane, Chefchaouen), 63 communes sont concernées pour 463 kms de pistes qui sont en voie de construction ou de réaménagement.

            Le dernier exemple en date concerne la piste reliant Douars Tametroust à Iftouhen dans la commune rurale d’Ouled Ali Mansour (province de Tétouan) dont les travaux de terrassement sont déjà exécutés, les travaux de compactage réalisés à 70% et l’approvisionnement ainsi que l’étalage des matériaux est prévue le mois de février 2016.